Afficher ces pages dans www.namur.be
Liens utiles
Actions sur le document

Voilà 10 ans que la Ville de Namur s’est engagée dans la démarche du Plan Maya. Une commune Maya soutient l'activité apicole sur son territoire, maintient et/ou restaure un réseau d'espaces propices à la vie des insectes pollinisateurs et sensibilise ses habitants en la matière.

À côté de l'abeille domestique, pas moins de 350 espèces d'abeilles sauvages et bourdons butinent les fleurs en Wallonie. Malheureusement, la population de ces insectes subit, ces dernières années, une régression inquiétante. C’est pourquoi la Ville de Namur mène diverses actions en vue de restaurer des habitats riches en ressources alimentaires et soutient l’activité des apiculteurs.

Dans cette optique, la Ville de Namur a adopté un plan de réduction et puis d’abandon de l’utilisation des pesticides dans les espaces qu’elle gère. Un plan de gestion différenciée des espaces verts de la commune a également été établi.

Quelques actions concrètes sur le terrain

Les plantations

En matière de plantations, différents sites de la Ville de Namur ont été aménagés, en voici une présentation :

  • La réhabilitation complète du Square du Souvenir à Belgrade, avec la plantation d’essences indigènes mellifères ;
  • La réhabilitation complète de l’entrée du Cimetière dit « de Namur » par le remplacement de l’ancienne haie de Prunus laurocerasus par une haie composée de Cornus mas, de Prunus lusitanica et de plantes grimpantes guidées « sur grilles » ;
  • Le remplacement d’un ancien alignement de 29 arbres hautes-tiges, en mauvais état sanitaire, par un alignement de 30 Tilia cordata, Avenue Antoine Woitrin à Salzinnes ;
  • La plantation d’une haie libre mélangée d’essences indigènes visant à lutter contre l’érosion en milieu agricole, Avenue du Transvaal à Vedrin ;
  • La plantation d’un verger de 50 arbres fruitiers, d’une haie libre mellifère double rang et d’un pré fleuri, à la Pépinière Communale - Batys de Soye à Temploux ;
  • La plantation d’un pré fleuri en bordure du RAVeL à Vedrin ;
  • Le semis de prés fleuris au Centre socio-culturel à Jambes et sur la devanture du Cimetière de Cognelée ;
  • L’extension du Jardin des petits fruits à Wépion, semis de pré fleuri, plantation d’un verger et d’une haie libre composée d’essences indigènes ;
  • Le semis de pelouses fleuries aux cimetières de Lives-sur-Meuse, Wartet, La Plante, Erpent, Wépion, Daussoulx et Wierde ;
  • La plantation de 52 tillleuls Tilia cordata et d’une haie mellifère au Bois du Chetois à Lives-sur-Meuse.

Les aménagements favorisant l’accueil de la faune sauvage

L’implantation d’hôtels à insectes, lieux refuges, au cœur des espaces verts communaux, permet la reproduction de nombreux insectes.

Dans le même ordre d’idée, 46 nichoirs à oiseaux ont été posés au sein des espaces verts communaux. On en retrouve : Square du Souvenir, Verger des Brandons, Eglise du Moulin à Vent, Parc des Ramiers, Place Notre-Dame de la Paix, Centre socio-culturel à Jambes, Parc de la Plante, Parc Astrid, Parc d’Amée, Parc Louise-Marie, Square Fallon, Arboretum de la Citadelle, Arboretum de Bricgniot, Jardin des plantes à couleurs, Parc du Centenaire.

Des plantes mellifères dans le fleurissement de la Ville

Le fleurissement intègre, au minimum, 60 % de fleurs mellifères telles qu’Achillée, Ancolie, Bouillon blanc, Chèvrefeuille, Cosmos, Myosotis, Nepeta, Rose trémière, Sauge, Souci, Verveine, Géranium vivace, Gaura, etc.

Les actions de sensibilisation

Il s’agit ici, de la mise en place d’animations scolaires comme la découverte du monde apicole mais aussi de l’organisation d’ateliers de fabrication de nichoirs à insectes à destination du grand public, d’une visite du projet BiodiBap de Temploux et de la mise sur pied d’un stand de découverte de l’apiculture sur le site de Terra Nova, avec l’aide de l’École Namuroise d'Apiculture.

À noter aussi, la présence de stands d’apiculteurs lors des activités proposées par la Ville de Namur.

Le prêt de matériel apicole et de miellerie

Des prêts de matériel (ruches et matériel de miellerie) ont été accordés à l’Institut de la Providence de Champion, à l’I.A.T.A. - Institut d’Enseignement des Arts, Techniques, Sciences et Artisanats, à l’École Saint-Joseph et l’Institut Saint-Berthuin de Malonne, à l’Institut Mariette Delahaut de Jambes.

L’installation de ruches dans des espaces communaux

Des ruches sont présentes en divers endroits comme à la Pépinière de Temploux, au Service Nature & Espaces verts à Vedrin, au Verger des fruits secs à Naninne, au Bois du Chetois à Lives-sur-Meuse, sur le site de l’ancienne Caserne de Champion, à l’entrée du Cimetière de Bricgniot, sur le site de Terra Nova et au Centre de Chant Choral à la Citadelle de Namur.

Une nouveauté dès 2021

Cette année, la Wallonie a intégré le Plan Maya dans un nouveau projet wallon, plus large, baptisé BiodiverCité. Par ce biais, la protection des pollinisateurs fera donc toujours l’objet d’une attention particulière de la part du Service Nature et Espaces verts.

top